Projets de réorganisation



Références

Les références sur le web


Une meilleure prise en compte de la santé en cas de restructuration

Les moteurs des restructurations

Organisations du travail et nouveaux risques pour la santé des salariés

Nouvelles organisations du travail, nouveaux risques, nouveaux modèles de prévention ? A propos des facteurs humains en prévention

La réorganisation du travail et son impact sur les performances des entreprises industrielles : Une analyse sur données françaises 1995-1999*

Restructurations et emploi

Ergonomie et Organisation du Travail : Actes de colloques de la SELF (20009)

Formes et dynamiques du travail collectif réel Analyse et développement à partir des notions d'activité et de régulation. Thèse de Doctorat en Ergonomie (2009)

Organisation du travail : les salariés sous tension

Les effets des restructurations d’entreprises sur la santé et le bien-être des salariés

Réduire les tensions, favoriser les régulations pour prévenir les risques psychosociaux

La 3ème conférence internationale sur les facteurs psychosociaux au travail, organisée par la Commission internationale de la santé au travail (CIST), avec l’appui des organismes de recherche et de prévention du Québec, s'est tenue à Québec du 2 au 4 septembre 2008. Elle a rassemblé environ 400 participants autour de 370 communications de chercheurs de 46 pays différents autour du thème "Les facteurs psychosociaux au travail : de la connaissance à l’action".
L'Anact, en les personnes de Jack Bernon, Responsable du département Santé Travail, et Philippe Douillet, copilote du projet risques psychosociaux du réseau Anact, a communiqué sur son approche des risques psychosociaux au travers des concepts de tensions et de régulation. Leur intervention visait à montrer la dynamique opérationnelle pour la mobilisation des acteurs dans l'entreprise et à promouvoir le passage d'une lecture interindividuelle des situations à une approche collective et organisationnelle.

http://www.anact.fr/portal/pls/portal/docs/1/1168346.PDF

Le programme PROGRESS a été mis en place, par la décision du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne en date du 24 octobre 2006, en vue de mieux répondre au processus de Lisbonne qui vise à faire de l’Europe : l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique au monde, capable d’une croissance économique durable, accompagnée d’une amélioration quantitative et qualitative de l’emploi et d’une plus grande cohésion sociale, avec notamment la mise en place d’indicateurs et de statistiques sur les conditions de travail

http://www.pouvoirs-locaux-francais.eu/documents/?doc_n_id=453&arb_n_id=2

Evolution des organisations du travail et atteintes à la santé

Risques psychosociaux... stress, mal-être, souffrance au travail" Guide pour une démarche de prévention pluridisciplinaire

La mise à mort au travail

Restructurations et Droit social : Panorama

Les conditions permettant une limitation des conséquences sociales des restructurations

Un projet européen pour comprendre les problèmes posés par les restructurations et y répondre

Deux objectifs :

Capitaliser sur les pratiques existantes mises en place par les acteurs eux-mêmes (organisations syndicales, entreprises, services publics de/pour l’emploi, agences de reclassement privées, régions, …).

Développer une approche transnationale à partir des différentes approches nationales et des pratiques innovantes

Le processus de restructuration

Recommandations pour une gestion économiquement et socialement efficace des restructurations d’entreprises

Restructurations en France.

TRACE est un projet de grande ampleur destiné à renforcer les capacités des syndicats européens confrontés à l'évolution économique et industrielle,

Étude de cas :

BT : initiatives autour de la santé dans le contexte d’une restructuration permanente

Allemagne : restructuration négociée

Restructuration de la direction industrielle du site d’Alcatel Business System à Illkirch-Graffenstaden (Alsace), France

Restructurer sans licencier. L’accord de mobilité ACCMOB chez Assurancia, France

De la restructuration de l’entreprise à la restructuration des relations professionnelles : le cas de Canal Plus.

http://www.idhe.ens-cachan.fr/Eurocap/DidryJST2005.pdf

Autres références bibliographiques

Article :

''Dossier : l'intensité du travail aujourd'hui'', SYNDICALISME ET SOCIETE, n° 2, 1999, pp. 11- 246.
''Le stress, le travail et l'emploi : conditions de travail et organisation'', LES CAHIERS DES FPS, n° 3, 02/2006, 32 pages.
ANDRIEU (Bernard), COURTAREL (Fabien) « Corps au travail », Corps 1/2009 (n° 6), p. 11-13.
BAROUHIEL L, BARRANDON G, NIEDHAMMER I, « Conditions psychosociales de travail et santé dans la distribution de la presse : résultats descriptifs d'une enquête épidémiologique menée en médecine du travail », Archives des maladies professionnelles et de médecine du travail A. 2004, vol. 65, n° 4, pp. 311-325.
BEAUTHEAC-VIGNON C, FERLEY J. P;.SCALBERT J. , “Impact des mutations professionnelles sur la santé des salariés de l'entreprise Renault Trucks », Archives des maladies professionnelles et de médecine du travail A. 2004, vol. 65, n° 1, pp. 18-24.
BERLIN C. « Un exemple d'intervention dans le cadre d'une restructuration », Archives des maladies professionnelles et de l'environnement A. 2008, vol. 69, n° 2, pp. 208-209.
BONDEELLE (Antoine) ''Conditions de travail : experts ès risques auprès des CHSCT'', TRAVAIL ET SECURITE, n° 688, 10/2008, pp. 21-29.
DAVEZIES (Philippe), « Intensification. Danger : le travail rétréci », Revue Santé & Travail, n°57, 2007, p. 30-33.
CORNOLTI (Christophe), « Les effets des suppressions d'emplois (plans sociaux) sur le comportement des salariés restants en France : Résultats d'une recherche exploratoire », Revue de gestion des ressources humaines, 2006, n° 59, pp. 31-59.
DUMOND, (Jean. Pierre), « Sans licenciements, pourquoi les restructurations sont-elles encore brutales ? Psychologie du travail et des organisations », 2005, n°11, 241-255.
FABI, B., LESCABEAU, R, « La réorganisation du travail : synthèse de documentation et observations de terrain. Psychologie du travail et des organisations », 2001, n°7, 15-52.
GAREL (Gilles), ASQUIN (Alain), PICQ (Thierry), ''Le côté sombre des projets : quand les individus et les collectifs sociaux sont mis en danger par le travail en projet'', GERER ET COMPRENDRE, n° 90, 12/2007, pp.43-54.
HERAN. F, « Le recul du déterminisme, fondement du changement organisationnel »,
Cahiers lillois d’économie et de sociologie, 1997. 29 (1), 123-139.
JOBIN (Paul), ''La mort par surtravail et le toyotisme'', LES MONDES DU TRAVAIL, n° 6, 09/2008, pp. 102-116.
LUCAS (Gérard), « L’imperceptible déshumanisation : La violence psychologique au travail doit être reconnue par le collectif », Les cahiers de médecine utopique, 2009 n°47, pp. 52-23.
PIERRU (Frédéric), « Le travail, angle mort de la réforme : L’hôpital-entreprise organise la déshumanisation du travail soignant », Santé et travail, 2009, n° 67, pp. 34-37.
ROSSARD (Martine), « Un CHSCT dynamisé par l'expertise », Santé et travail. 2004, n° 49, pp. 37-38.
THEBAUD-MONY A., « Sous-traitance, rapports sociaux, citoyenneté, santé : Sous-traitances », Travail, 1993, n° 28, pp. 65-82.
TRIOMPHE (Claude-Emmanuel), « Vers une catastrophe sanitaire ? Restructurations: Les conditions de travail trinquent aussi », Santé et travail, 2009, n° 67, pp. 26-27.

Ouvrage :

ASKENAZY (Philippe) ''Les désordres du travail : enquête sur le nouveau productivisme'', EDITIONS DU SEUIL, 2004, 95 pages (collection La république des idées).
Arsenault André, Le stress au travail : un problème d’adaptation individuelle ou de réforme organisationnelle ?, Cahiers de médecine interprofessionnelle, 1986
BAUDELOT (Christian), GOLLAC (Michel) « Travailler pour être heureux ? » Le bonheur et le travail en France, EDITONS FAYARD, 2003, 350 pages.
BEAUJOLIN-BELLET (Rachel), SCHMIDT (Géraldine) et al, « Restructuration d’entreprise, Des recherches pour l'action », EDITIONS VUIBERT, 2008, 207 pages.
BOUWYN (Philippe), ''Management paradoxal et paradoxe managérial'', EDITIONS LAVOISIER, 2008, 227 pages (collection Business, économie et société).
CARON (François) « Les deux révolutions industrielles du XXè siècle), EDITONS ALBIN MICHEL, 1997, 525 pages (collection L'évolution de L'humanité).
CLOT (Yves), « Travail et pouvoir d'agir », EDITIONS PUF, 2008, 312 pages (collection le Travail humain).
COHIDON (C.), SANTIN (Gaëlle), ''Santé mentale et activité professionnelle dans l'enquête décennale santé 2003 de l'Insee'', INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE, 10/2007, 76 pages. (Collection Santé travail
COUTROT (Thomas), « Critique de l’organisation du travail », EDITIONS LA DECOUVERTE, 1999, 128 pages (collection Repères, thèses et débats)
De TERSSAC (Gilbert), SAINT-MARTIN (Corinne), THEBAULT (Claire), « La précarité : une relation entre travail, organisation et santé », EDITIONS OCTARES, 2008, 246 pages.
DEJOURS (Christophe), ''Travail, usure mentale : essai de psychopathologie du travail'', EDITIONS BAYARD, 2000, 280 pages.
HARVEY (Steve), COURCY (François), PETIT (André), HUDON (Julie), TEED (Mike), LOISELLE (Olivier), MORIN (Alexandre), ''Interventions organisationnelles et santé psychologique au travail : une synthèse des approches au niveau international'', INSTITUT DE RECHERCHE ROBERT-SAUVE EN SANTE ET EN SECURITE DU TRAVAIL, 2006, 57 pages (collection Etudes et recherches, n° 474.).
GAULEJAC De (Vincent), « La société malade de la gestion : Idéologie gestionnaire, pouvoir managérial et harcèlement social », EDITIONS SEUIL, 2005, 275 pages (collection Economie humaine).
GUERY (Gabriel), « RESTRUCTURATION D'ENTREPRISES EN EUROPE. Dimension sociale », EDITIONS DE BOECK, 1999 ; 330 pages (collection Bibliothèque de droit social).
LEMASLE (Thierry), TIXIER (Pierre-Eric), « Des restructurations et des hommes : accompagnement social et gestion du changement », EDITIONS DUNOD, 2001, 212 pages (collection stratégie et management).
LINHART (Danièle), MOUTET (Aimée), « Le travail nous est compté », EDITIONS LA DECOUVERTE, 2005, 346 pages (collection Recherches).
LORIOL (Marc), « Le temps de la fatigue, la gestion sociale du mal-être au travail »,
EDITIONS ANTHROPOS, 2000, 300 pages (collection Sociologiques).
MOREIRA (Paul) PROLONGEAE (Hubert) ; « Travailler à en mourir », EDITIONS FLAMMARION, 2009, 300pages.
NEBOIT (Michel), VEZINA (Michel), « Stress au travail et santé psychique », EDITIONS OCTARES, 2003, 201 pages (collection Travail et activité humaine).
PAUGAM(Serge), « Le salarié de la précarité », EDITIONS PUF, 2000, 456 pages.
UGHETTO (Pascal), ''Faire face aux exigences du travail contemporain'', EDITIONS DE L'ANACT, 05/2007, 157 pages.
SAILLARD (Yves), « Contribution à l'analyse des mutations du travail », EDITIONS OCTARES, 1999, 120 pages
THÉRY (Laurence) et al, « Le travail intenable : Résister collectivement à l’intensification du travail », EDITIONS LA DECOUVERTE, 2006, 252 pages (collection Entreprise et société).




Copyright (c) 2007 Eretra Tous droits réservés